AR EN FR

Qui sommes-nous

Les hôtes

MSC Logo_red-circle_black-name_REF_white-background_313x83 La Campagne du Sommet du Microcrédit rassemble les praticiens de la microfinance, défenseurs et partisans, les établissements d'enseignement, les bailleurs de fonds, institutions financières internationales, organisations non gouvernementales et les autres acteurs de la microfinance pour promouvoir les meilleures pratiques dans le secteur, pour stimuler l'échange de connaissances et réaliser nos objectifs.

Dans 1997, le premier Microcredit Summit a lancé une campagne de neuf ans pour atteindre 100 millions de familles les plus pauvres du monde, en particulier les femmes de ces familles, avec le crédit pour l'auto-emploi et d'autres services financiers et commerciaux d'ici l'an 2005. En Novembre 2006 la campagne a été relancée à 2015 avec deux nouveaux objectifs: 1) pour accéder 175 millions du monde les plus pauvres de la microfinance et 2) pour aider 100 million de familles à se sortir de l'extrême pauvreté.

En plus de nos objectifs, la Campagne a quatre thèmes principaux qui mettent l'accent non seulement sur le nombre de clients atteint, mais aussi sur la qualité du travail des praticiens:

Atteindre les plus pauvres

Bien que nous reconnaissions l'importance de l'inclusion financière pour tout dominé par le secteur bancaire traditionnel, la campagne se concentre spécifiquement sur la réalisation des familles les plus pauvres. Dans les pays en développement ce sont les familles qui vivent en dessous 50 pour cent de la ligne de pauvreté. Dans les pays industrialisés, la campagne est axée sur l'ensemble des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté de leur pays.

L'autonomisation des femmes

L'expérience montre que les femmes sont un bon risque de crédit, et que les entreprises de la femme terme ont tendance à profiter aux membres de la famille plus directement que celles des hommes. À la fois, par gagner un revenu femmes à atteindre un statut plus élevé dans leurs maisons, leurs communautés, et leurs nations.

Autonomie financière

L'expérience a montré que les programmes de microcrédit dans les pays en développement peuvent améliorer leur efficacité par la structuration de leurs taux d'intérêt et frais pour couvrir éventuellement leurs coûts d'exploitation et financiers. Bien que le contexte économique dans les pays industrialisés est radicalement différente, Sommet encourage les programmes dans ces pays pour étudier les moyens de devenir auto-suffisante pour que, dans la mesure du possible,, leurs coûts d'exploitation seront couverts par des recettes directement auprès des services de programmes.

A Positive, Impact mesurable

Bien que les mesures financières telles que les taux de remboursement de programme donnent une indication de la force d'une institution de microcrédit, la campagne est engagée à des programmes ayant un effet positif, impact mesurable sur la vie des plus pauvres. De la campagne 100 Millions de Projet est directement liée à cet effort en encourageant l'utilisation et la collecte de données de, des outils de mesure de la pauvreté pour permettre aux IMF de générer des produits et des services qui aident le mieux leurs clients sortir de la pauvreté.

De plus, la Campagne est le domicile administratif de l'initiative du secteur, Truelift. Truelift est une initiative mondiale visant à faire pression pour la reddition de comptes en faveur des pauvres. Truelift is a trust mark — in microfinance and other forms of social business — to signify commitment to positive and enduring change for people affected by conditions of poverty.

En savoir plus:

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles et mises à jour de la Campagne du Sommet du Microcrédit, veuillez vous inscrire au Bulletin de la Campagne en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Rejoignez notre liste de diffusion

AGFUND Innovative Development

AGFUND-LOGO-FA-OL-2AGFUND (le programme du Golfe arabe pour le développement) est un organisme de développement régional qui a été créé en 1980 à l'initiative de S.A.R. le Prince Talal Bin Abdul Aziz Al Saud (Président de l'AGFUND) avec le soutien des responsables de l'États arabes du Golfe. AGFUND s'efforce de soutenir le développement humain durable vers les groupes cibles dans les pays les moins avancés (PMA).

Les travaux de développement core AGFUND impliquent la lutte contre la pauvreté par le biais de l'Inclusion financière, Développement de la petite enfance, Autonomisation des femmes, Amélioration de l'ONG, et ouvrir l'éducation.

Partant de ces activités de base, AGFUND a dirigé plusieurs initiatives qui interpréter ses principaux objectifs. Plusieurs initiatives ont été incorporées dans les organismes de développement spécialisés et les grands projets qui reflètent et expriment les objectifs de l'AGFUND.

Vision pratique

AGFUND est venu avec une vision claire et pratique de lancer et de diffuser des projets de développement de l'innovation. Cette vision est représentée dans le modèle de développement d'AGFUND, qui est formé de 6 principaux éléments: L'idée, partenaire stratégique, véhicule, Finance, évaluation et diffusion.

Modèle de développement de l'AGFUND repose sur la recherche de l'idée de l'initiative ou du projet; vous cherchez le partenaire stratégique adapté; trouver le véhicule qui contient l'idée de la mise en œuvre; l'évaluation de projet et financement à un stade ultérieur. Sur cette base, l'idée sera diffusée et mis en œuvre à grande échelle.

Lutte contre la pauvreté et l'Inclusion financière

L'approche que l'AGFUND s'inscrit dans soulager la pauvreté remonte au 1997, Lorsque S.A.R. le Prince Talal Bin Abdul Aziz, Président de l'AGFUND, a lancé son initiative visant à créer des banques pour les pauvres dans les pays les moins avancés, dans le but d'intégrer les groupes cibles dans le système financier de leurs pays respectifs, et les transformer en une force productive autonome. Depuis ce temps, par le biais de conseils, Cabinet de Conseil et d'assistance technique dans de nombreux pays, AGFUND a cherché à ouvrir la voie à l'environnement réglementaire de ce type de banques.
Ces efforts ont donné en 2006 avec l'ouverture de la première banque de Microfinance dans le monde arabe en Jordan, à savoir Alwatani, suivi par Alamal au Yémen, puis Ibdaa banques à Bahreïn, Syrie, Sierra Leone, Liban, Soudan, Palestine et la Mauritanie.

C'est pourquoi, AGFUND est devenu l'acteur majeur dans le monde arabe dans l'établissement de banques de Microfinance et donner à ceux qui souffrent de la pauvreté extrême avec financier services. De plus,, plusieurs banques sont en cours au Maroc, Tunisie, les Philippines, Comores et au Sénégal. AGFUND banques fournissent produits allant des prêts et des services, économies, dépôts, aux comptes courants, d'assurance maladie, les envois de fonds et bureau de change. Ces banques fournis 466,000 prêts à plus de 2,600,000 bénéficiaires, 64% d'entre eux sont des femmes. Ils louent également 1,000 employés en 72 branches. Il est à noter que notre partenaire stratégique dans cette mission est professeur Muhammad Yunus, Fondateur de la Grameen Bank au Bangladesh.

Sister Organizations

To integrate the development needs of the target groups, AGFUND has established a number of regional specialized organizations, namely the Arab Council for Childhood and Development (ACCD) in Cairo, the Centre of Arab Women for Training and Research (CAWTAR) in Tunis, the Arab Network for NGOs in Cairo and the Arab Open University (AOU).

Khalifa-Fund-Logo2Khalifa Fund for Enterprise Development a été créé en 2007 en tant qu'organisme indépendant du gouvernement d'Abu Dhabi. Son but était de mettre en œuvre la vision à long terme de Son Altesse Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, président des EAU et souverain d'Abu Dhabi, sous la direction de H.H. Sheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, le prince héritier d'Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées et président du Conseil exécutif d'Abu Dhabi.

Fonds Khalifa vise à contribuer à l'amélioration de l'économie concurrentielle du pays et de transformer l'émirat d'Abou Dhabi dans un investissement majeur et centre économique de la région.

La vision

Pour diriger le développement de l'esprit d'entreprise et de faciliter la croissance des PME compétitives.

Mission

Pour alimenter une culture entrepreneuriale, stimuler l'innovation et la croissance durable des PME émiratis qui contribuent au développement social et économique des Emirats Arabes Unis en fournissant un accès aux services et financement, et en facilitant un environnement favorable aux PME.

Le Fonds offre des solutions de financement pour des projets viables, qui aident à nourrir l'économie nationale. Ces programmes de financement sont Khutwa, Bedaya, Zeyada et Tasneea, qui couvrent tous les segments. De plus,, il existe un certain nombre d'initiatives sociales comme Sougha, qui cible les Emiratis qui travaillent sur l'artisanat du patrimoine, Al Radda qui cible les détenus du centre de réadaptation, Ishraq pour ceux qui ont récupéré de la toxicomanie au Centre national pour la réadaptation. Amal est une initiative du Fonds Khalifa qui ciblent des besoins spéciaux émiratis. En plus de Al Hasela qui cible les pêcheurs émiratis.

Commentaires

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Yes,I am interested to participate in the 18th Microcredit summit to be held in Abu dabi, EAU, March15-17,2016

Wonderful, Dr. Roy! Be sure to register by January 18th to save $50! Go here: http://18microcreditsummit.org/registration/